mercredi 24 avril 2013

Falaye Baldé sur Ama:"c'est comme si j’étais de retour"

L’ancienne gloire Falaye Baldé parlait  de son fils. C'était en 2009. Depuis lors de l'eau a coulé sous les ponts et l'ancienne gloire a eu raison. Ama est devenu incontournable parmi ses pairs.

 «A le voir lutter, c’est comme si j’étais de retour»

Ama Baldé serait la révélation de la saison de lutte 2009 selon de nombreux amateurs. Après sa dernière victoire sur Bébé Saloum ce dimanche dernier, au stade Demba Diop, Falaye Baldé, l’ancien champion du Fouladou, le seul lutteur à avoir porté le titre honorifique de «Diaka», parle de son fils et avertit tous les lutteurs : « c’est moi qui suis de retour».
«Ama Baldé est certes mon fils cadet, mais il a tout hérité de moi dans sa manière de lutter. J’en ai la chair de poule à voir en «ngimb». Il a bien débuté. Il est jeune et puissant, il n’a jamais peur de son adversaire. Et, je vois en lui des dispositions sûres qui pourraient le propulser au devant de l’arène.» Falaye Baldé affirme que si son fils maintient le sérieux dont il fait preuve aux d’entrainements et fait attention à son comportement et veille à une hygiène vie, il fera long feu. «Je le conseille jute ne pas se prendre la tête et continuer à vivre comme avant. D’ailleurs Ama n’accorde pas trop d’importance à l’argent. Je viens d’avoir un remplaçant dans l’arène sénégalaise. Car Ama Baldé va véritablement faire mal», poursuit Falaye nostalgique de ses années de gloire. «En plus, Ama Baldé applique les conseils que je lui prodigue, il lutte selon les consignes de son staff. Il a un long parcours à faire et je reste convaincu qu’il sa place dans le cercle des gagneurs», rajoute l’ancien champion. Invité à nous parlé de la préparation sur le plan mystique de Ama Baldé, le show man au boa, Falaye Baldé répond que : «je n’ai encore rien montré sur ce plan. Vous allez voir des trucs inédits. Je ne négligerai rien, Ama Baldé aura une solide préparation mystique».
En tout cas les lutteurs sont avertis. Baye Pheul, Bébé Saloum respectivement 3éme et 4éme victime d’Ama Baldé en savent déjà quelque chose.
Rokhaya THIAM

Aucun commentaire: