mardi 23 avril 2013

Boy Nar arrêté par la police



Soupçonné de recruter des nervis pour les libéraux
Boy Nar interpellé par la police

Boy Nar, le nouveau pensionnaire de l’écurie Soumbédioune a été interpellé hier par la police des Parcelles Assainies. C’était vers midi. Selon l’information relayée sur les ondes de la RFM. L’adversaire de Juan est soupçonné de recruter des nervis pour le compte des politiciens libéraux qui tenaient hier une marche de protestation contre l’emprisonnement à Reubeuss de Karim Wade.
Joint par nos soins au téléphone, à 19 heures 50 minutes, Boy Nar était encore à la police à la disposition des limiers qui l’entendaient sur les faits qui lui sont reprochés. Le lutteur qui n’a rien compris de son interpellation a livré sa version. «Je n’ai rien compris à ce qu’il se passe. Comment quelqu’un ose t-il me demander de recruter des lutteurs pour qu’ils aillent jeter des pierres ou saccager des biens d’autrui ? Qui a le culot de me demander un service pareil ? Ils ont toujours fini avec moi parce qu’il y a eu une coupure d’électricité et ils ont été interrompu dans leur travail. Par la suite ils ont reçu un coup de fil. Je pense que cela vient d’en haut. Insensé ! Ils disent que j’ai été aperçu avec Farba Senghor. Est-ce que c’est mal de saluer Farba. Je suis ami avec tout le monde, moi. Que j’ai été aperçu à la permanence du PDS. Et après ?» a pu expliquer Boy Nar avant que le coup ne file ne se coupe.


Aucun commentaire: