mercredi 2 mars 2011

Le technopole de Dakar choisi pour abriter l’arène nationale sénégalaise



Dakar, 2 mars (APS) – L’arène nationale de lutte sera construite sur le site du Technopole, prés de Pikine Rue 10, a annoncé mardi le Premier ministre sénégalais
Souleymane Ndéné Ndiaye à la fin d’une visite du site.
"L’option est faite maintenant. C’est ce site qui accueillera l’arène nationale", a-t-il déclaré après une réunion tenue dans la salle de conférence de la Primature. Il s’est ensuite déplacé pour savoir si le site retenu peut accueillir l’arène de lutte qui selon lui "est une urgence absolue".
Souleymane Ndéné Ndiaye a pris le temps de discuter avec les responsables du chantier et les ministres intéressés par l’érection de la future arène nationale d’une capacité de 25.000 places. Les procédures d’appel d’offres doivent être terminées au plus tard en fin avril, a-t-il indiqué.
Tout en insistant sur la volonté du chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, de mettre à la disposition des acteurs de la lutte une infrastructure qui leur est lui propre, le PM a souligné que ces craintes sont totalement dissipées. Il a assuré que "le budget est en place pour la réalisation des travaux".
Mais, a-t-il souligné, ’’des travaux préliminaires" doivent être réalisées ainsi des "voies d’accès", avant la mise en route du projet devant aboutir à l’érection de l’arène nationale sur un site de cinq hectares. Le PM a constaté après les explications des techniciens que le site prévu "n’est pas inondé".
Déjà présents dans la salle de conférence de la Primature, les ministres Oumar Sarr (Habitat, Construction et Hydraulique), Adama Sall (Urbanisme, Assainissement), Faustin Diatta (Sports), Abdoulaye Diop, ministre délégué chargé du Budget, avaient fait le déplacement avec le PM sur le site de la future arène nationale.
Armand Ndiaye, le vice-président du Comité national de gestion (CNG) de la lutte et plusieurs techniciens dont l’équipe chinoise chargée des travaux étaient présents sur les lieux situés entre le Technopole et Pikine Rue 10.

Aucun commentaire: