jeudi 6 janvier 2011

Attaque à la bombe devant l'ambassade de France

Mercredi soir, un Tunisien se réclamant d'Aqmi a fait exploser une bombonne de gaz devant l'ambassade de France à Bamako, faisant au moins un blessé léger. Attentat raté ou mesure de représailles après un imbroglio dans les négociations visant à faire libérer les sept otages retenus par les djihadistes dans le Nord du Mali ?
L'attentat porte apparemment la griffe d'Al-Qaïda, mais aussi, vraisemblablement, celle d'un relatif amateurisme. Le communiqué officiel du ministère de la Sécurité est laconique.



« Vers 18h00 (locales et GMT), ce mercredi, un individu de nationalité étrangère a fait exploser une bonbonne de gaz devant l'ambassade de France à Bamako, faisant deux blessés légers parmi les passants. […] L'individu, également armé d'un pistolet, n'a pas pu faire usage de son arme. » Peu avant, une source sécuritaire malienne avait pourtant affirmé qu'il avait ouvert le feu contre le portail de l'ambassade.
Maîtrisé par les forces de sécurité et interrogé par la brigade anticriminalité de Bamako, l'homme – de nationalité tunisienne – s'est revendiqué d'Al-Qaïda, selon une source policière. Qui indique également que le terroriste (présumé) viendrait tout droit d'une katiba (camp de djihadistes) saharienne.
"Enquête en cours"
À Paris, le ministère français des Affaires étrangères ne présentait pas le même bilan de l'attaque que les services maliens. « Il y a eu une explosion qui n'était pas accidentelle devant l'ambassade de France qui a fait un blessé très léger, de nationalité malienne, parmi son personnel », a déclaré la porte-parole adjointe du ministère, Christine Fages, sans plus de détails. « Une enquête est en cours », a-t-elle ajouté, sans expliquer si l'explosion pouvait avoir un lien avec l'affaire des sept otages (cinq Français, un Malgache et un Togolais) retenus dans le Nord-Est du Mali par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), après avoir été enlevés à Arlit, le 16 septembre dernier. À Bamako, le lycée français a annoncé mercredi soir qu'il serait fermé jeudi, selon un avis reçu par des parents d'élèves.
Ce n'est pas la première fois qu'une ambassade française est visée, même si l'attaque de Bamako ne ressemble pas à un attentat suicide. En août 2009, à Nouakchott, c'est un vrai kamikaze de nationalité mauritanienne qui avait atteint l'ambassade de France, blessant légèrement deux gendarmes français et une Mauritanienne. Aqmi avait revendiqué l'attentat, puis avait de nouveau désigné la France comme cible après l'opération franco-mauritanienne du 22 juillet 2010 contre une base des djihadistes au Mali, dont le but était de libérer l'otage français, Michel Germaneau, 78 ans, qu'Aqmi avait ensuite annoncé avoir tué. (Avec AFP)

2 commentaires:

RichardBouchard a dit…

L'attentat porterait apparemment la griffe d'Al-Qaïda... je suis pas sûr ! d'Al-Qaïda aurrait fait quelque chose de fanatiquement grandiose avec beaucoup plus de morts. Je ne crois pas que se soit lui. Pas assez spataculaire à ses yeux. Mais visant à faire libérer les otages ... oui.

RichardBouchard a dit…

Regardez ! Ce qui a amené le térorisme c`est principalement le capitalisme avec son impérialisme mondial qui provoque l`abaissement ou la tenu de pauvreté des pays cercés. Tant qu`il y a des pauvres et encore plus pauvre les riches sont riches et encore plis riche ce qui se passe avec les pays créant des classes de pays comme pour les classe sociaux. On connais tous l`histoire de la CIA que Kennedy voulait faire disparaitre pour une paix modiale, élas son projet fut intorrompu par les siens à l`interne. Après sa mort la guerre a recommencée de plus belle avec le vietnam qui créa l`instabitité économique dans le monde pour le profit des pays riches. Avec ces guerres des riches de haut lieux s`arichirent avec la vente d`armes à des pays qui pourrait devenir économiquement enviable sur la scence modial en créant l`instabilité économique de ceux-ci. La plus part des guerres dites au nom de la regigion qui est un outil utile entre les mains de chefs capitalistes est en réalité un prétexte pour alimenter la guerre pour leurs profis et de leurs pays riches de. La vente d`armes pour alimenter la guerre et s`enrichir aux profit première, des É-u, l`Angle terre, la Russie et la France qui sont vendeurs en premières scence et entente entres eux pour protèger impérialisme mondial. Alors les tétorismes aux nom Islam ( blaphémant ainsi leur culte et controlant des l`esprits de pauvres gens mal inculqués ou instruits, à la manipulation des leurs à leurs intérets ) veulent renverser la vapeur pour en faire partis de cette unions ou pour la remplcer par intérets ou jalousie. Surtout pas parmi c`est chefs du térorismes Islamique de leurs soucies de leurs, mais pour enfin à leurs tour de la domination impérial et capitaliste sur le monde qui se contretiserait par le même résultat de l`égoisme du pouvoir présent à s`enrichir au détriment des pays pauvres. L`impérialisme, pouvoir, la fortune, la domination et la capitalisme demeurs les raisons premières des guerres et même peut être aussi celle de la cote d`Ivoire. Qui sais si cela ne serre pas l`intéret de pays riches ! Encore beaucoup plus de choses à dirent pour cepensant y mettre fin.

PS:
Voici: Je ne parle pas contre un partis politique ou un gouvernement en particulier mais de façon général et d`intéter publique. Donc pas de parti pris de politique et neutre politiquement de ma part. Un écrit général dans la globalisation des propos dites de moi ici. Et encore de propos retenus pour ne pas dires de choses politiquements regratables. Bien à vous.