jeudi 9 décembre 2010

Le président soudanais Oumar El Béchir ne sera pas à Dakar pour assister au festival mondial des arts nègr

Les organisations de défense des droits de l’homme ont invité mercredi à Dakar les autorités judiciaires sénégalaises à arrêter Omar El Béchir et le livrer à la Cour pénale internationale (CPI), si le président soudanais, qui fait objet d’un mandat d’arrêt international,venait assister à cette 3-ème édition du festival mondial des arts nègres. Ils ignorent certes, que le président El Béchir ne sera pas à Dakar pour les besoin du festival.

Mais de sources concordantes,nous avons appris que El Béchir ne se déplacera pas pour le festival mondial des arts. Il sera représenté par une forte délégation qui arriverait demain jeudi.
‘’Nous demandons au parquet de mettre en œuvre le mandat d’arrêt international lancé contre El Béchir. Le parquet n’est pas indépendant, il dépend du ministère de la Justice. Mais, il peut avoir le courage de s’autosaisir et ne pas attendre l’instruction du ministère de la Justice pour arrêter El Béchir et l’envoyer à la CPI’’, a dit Seydi Gassama, directeur de la section sénégalaise d’Amnesty International (AI)pour protester contre la venue de El Béch

Aucun commentaire: