mardi 28 décembre 2010

Hadopi. Déjà 100.000 internautes visés par des avertissements

L'Hadopi, la haute autorité chargée de lutter contre le téléchargement illégal, a déjà envoyé 100.000 courriels d'avertissement à des internautes.


Selon Le Figaro, qui revient sur le bilan de l'action de Haute Autorité de diffusion des œuvres et de protection des droits sur l'Internet (Hadopi), quelque 100.000 courriers électroniques ont été adressés à des internautes soupçonnés de téléchargement illégal.
Depuis le lancement des premiers courriels d'avertissement en octobre dernier, environ 2.000 messages sont adressés chaque jour à de présumés contrevenants, d'après les magistrats de l'Hadopi. "Une goutte d'eau, comparée aux 70.000 procès-verbaux que les ayants droit, qui représentent l'industrie de la musique ou du cinéma, fournissent quotidiennement", souligne Le Figaro.
S'il récidive dans les six mois, l'internaute pris la mains dans le sac reçoit un deuxième et une lettre recommandée. A la troisième infraction, il risque une amende et une suspension de son abonnement pouvant aller jusqu'à un an, sans possibilité d'en souscrire un autre.

1 commentaire:

RichardBouchard a dit…

Pour protèger les droits d`auteurs c`est une réglémentation vigoureuse et un blocage de ces sites. Si non il y aura toujours une personne qui téléchargera illégalement... Qui d`entre nous na jamais télécharger sur son Appereil mp3 au sur l`ordinateur. Mais graver sur CD ou DVD ca c`est criminel et doit être réprimendé sévèrement. Je ne dit pas que télécharger n`est pas grave au contraire. Une campagne d`éducation sera nécessaire pour aboutire à leurs ambitions de contrôler le marcher pour la protection des droits d`auteurs.