mercredi 29 décembre 2010

festival mondial des arts nègres:le chiffres du président Wade



  


Le Sénégal n’a dépensé que 5 milliards pour le Fesman, sur un budget prévisionnel de 70 milliards de francs, a précisé mardi le président Abdoulaye Wade. Le chef de l’Etat sénégalais a apporté cette précision lors  de l’inauguration du musée Khelcom de Saly. « J’entends des chiffres tellement fantaisistes que je me demande où est-ce qu’ils ont pris ça. Ils confondent un budget et des réalisations, alors qu’on a  publié  un  budget qui était ambitieux. Ce budget était de 70 milliards de francs au départ. J’ai été obligé de le réduire  après avoir pris le contact de certains chefs d’Etat africains, qui continuent à contribuer. Ainsi, poursuit le chef de l’Etat, « selon  nos prévisions et compte tenu  des engagements, le Sénégal n’aura dépensé de son budget que 5 milliards de francs. D’ailleurs, aucun pays n’a versé 5 milliards ; mais on a vu  des contributions de 4 milliards. Cela, simplement  parce que  ces pays ne pouvaient  imaginer ce qu’est le festival». Malgré ces déclarations du chef de l’Etat, note le journal Le Quotidien, le Sénégal s’est endetté  de 15 milliards auprès des banques locales. Il s’est également engagé auprès de la Banque Ouest Africaine de Développement(Boad) pour 5 milliards de Francs Cfa. Ce qui revient à 20 milliards de dettes contractées, compte non tenu des dépensées engagées avant. Le président Wade n’a pas non apporté de précision sur les Etats contributeurs. Aucun pays n’a pour le moment prévu dans son budget un financement alloué au Fesman.

1 commentaire:

RichardBouchard a dit…

le festival mondiasl des arts nègres aura fait le tour des médias et se qu`on discutera et se rappelera ne sera pas le festivité en question mais des problèmes rencontrés à cette festivité et au bon fonctionnement. On y parlera aussi de la perde phénoménales d`argents. Le festival n`aura pas atteint son but... le pourquoi les festivités on été organisées.