jeudi 23 décembre 2010

Bachir Diawara Chef de Cabinet de Karim Wade va envoyer une sommation à El Malick Seck

er
«Il m’a été donné de constater que le site politicos.sn de Monsieur El Malick SECK a relayé des informations selon lesquelles, je suis impliqué dans une affaire de détournement en complicité avec l’ex Directeur de L’ASER,  monsieur Modibo DIOP aujourd’hui arrêté » a déclaré le Chef de Cabinet de Karim Wade.
Selon lui, El Malick SECK a soutenu qu’il «aurais bénéficié de plusieurs marchés, fictifs,  au niveau de L’Agence Sénégalaise d’Electrification».
«Je tiens à démentir  et de la manière la plus formelle ces affabulations calomnieuses qui s’inspirent d’un vaste complot pour porter atteinte à ma dignité et à  écorner mon honorabilité.   En conséquence j’ai décidé de pousser cette affaire jusqu’au bout en contractant des avocats qui vont lui servir une sommation interpellative pour qu’il réponde devant la juste de notre pays de ces affirmations éminemment mensongères » dit-il.
«Désormais, dit-il, je n’accepterai plus que le travail titanesque que nous avons engagé dans le domaine des Infrastructures, de la coopération internationale, des transports aériens et de la relance du secteur de l’énergie, soit saboté  pour des raisons politiques par  un énergumène n’ayant reçu aucune formation, qui n’a  ni éthique ni déontologie et qui est à la solde du maire le plus paresseux du monde».
A en croire Bachir Diawara, «ce maire,  assoiffé et aveuglé par un gout immodéré du pouvoir, dont la versatilité a dégouté bon nombres de sénégalais, a fini de décevoir les populations qui l’ont élu, pour n’avoir matérialisé aucune des promesses».
«Il pense qu’il peut masquer ses carences en s’attaquant par procuration à ses adversaires politiques par des ruses machiavéliques devenues ridicules» ajoute-t-il. Ce maire, symbole d’une délinquance économique certifiée ne pourra jamais plus bénéficier de la confiance des sénégalais. Aujourd’hui, ce qui nous préoccupe, comme tout bon patriote c’est de s’inscrire en permanence dans cet élan de construction nationale engagé par le Président WADE depuis 2000 » poursuit-il.«Nous ne nous ferons jamais divertir par les agitations politiciennes de Raspoutine qui est aujourd’hui en situation de déchéance mentale, avancée » conclut Bachir.
Bitimrew.net

1 commentaire:

RichardBouchard a dit…

Bachir Diawara ne mâche pas ses mots...! Consernant le Maire "le maire le plus paresseux du monde" Napoléon avait dit ceci: "Faites des promesses dit-il, mais surtout, surtout ne les tener pas."