lundi 29 novembre 2010

Yékini n'a pas compris que la lutte c'est juste un sport...


Yéri Diakhaté, affectueusement appelé Pa Yéri dans l’arène, est le manager de Serigne Dia Alias Bombardier le B 52 de la lutte sénégalaise. Après la sortie de Yékini dans la presse et sa déclaration de guerre qui a été reprise à la «une» de quasiment tous les journaux de la place ce week-end, apporte une réplique à Yahya Diop Yékini.

Pa Yéri s’est d’abord désolé du fait que : «Yékini a fait allusion à la mort car il a parlé de corbillard pour un défunt et d’une ambulance pour transporter un malade l’hôpital. Or, de notre côté nous restons juste dans le cadre de la lutte. Nous ne souhaitons pas qu’il ait mort d’homme ou de blessé grave dans l’arène, car au-delà de l’aspect sportif du combat, il ne s’agit en fait que d’un jeu au fond. Je suis déçu d’une déclaration pareille venant de la part de l’Imam qu’il est car n’est ce pas Yékini le numéro 1 des lutteurs. Il aurait du bien réfléchir et mesurer ses propos, ce qu’il a dit ce n’est pas montrer le bon exemple. Il est toujours bien de respecter son adversaire car Bombardier et lui, ils se donnent de l’argent mutuellement en acceptant de se battre. Ce qui est sur c’est que du camp de Bombardier, on se prépare à un combat de lutte et non à la mort. En plus, un combat ça se passe dans l’enceinte de l’arène et non à travers les média».
Pourtant, Yahya Diop Yékini n’aurait fait que répondre aux attaques de Serigne Dia Bombardier qui a parlé en premier dans la presse. Pa Yéri précise, «Bombardier a juste déclaré qu’il allait le battre une fois dans l’arène et c’est là une déclaration légitime à l’approche d’un combat, avec des propos mesurés et dans le cadre du sport. Quant à Yékini, il a utilisé des termes qui ont choqué beaucoup de personnes. Depuis lors on arrête pas de m’appeler au téléphone de partout dans le monde pour déplorer ses dires. Ambulance et corbillard sont les mots qui ont vraiment heurté la sensibilité des gens. Nous, nous ne versons pas dans ce genre de propos, la lutte c’est un sport et nous comptons nous en tenir à ce cadre». N’est ce pas là, en parlant de mort, d’ambulance et de corbillard, une stratégie de Yahya Diop Yékini juste pour faire peur à son adversaire. Pa Yéri ne démord pas et maintient que le roi des arènes s’est mal exprimé. «Que Dieu le Tout Puissant nous préserve d’un corbillard dans l’arène et que tout combat se terme en paix». Et, il continue en soulignant que nombre de grands champions de la lutte sont passés et aucuns d’entre eux n’a jamais souhaité la mort à son prochain lors d’un combat. «Ni Manga 2 qui a été roi des arènes pendant près de dix ans, ni Robert Diouf et personne d’autre n’a jamais aussi mal parlé que Yékini. Je déplore vraiment ses propos. Peut-être qu Yékini connaît l’avenir pour oser parler de la sorte. Cependant, Bombardier s’entraîne rigoureusement et prépare son combat avec beaucoup de sérénité. Et, il a une jeune femme qui s’occupe de lui comme il le faut après ses entraînements. Qui vivra verra incha allah. Que Yékini fasse seulement attention à lui » conclura Pa Yéri.
Le sort en est jeté sur cette unième affiche Yékini/Bombardier.

Aucun commentaire: