mardi 5 janvier 2010

Yémen: offensive contre Al Qaïda, l'ambassade US rouvre

SANAA - Le Yémen a lancé une offensive d'envergure contre Al Qaïda dans trois provinces du pays alors que l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa a rouvert ses portes mardi après deux jours de fermeture liée à une menace terroriste contre des intérêts étrangers dans la capitale yéménite. Contrôle de police dans une rue de Sanaa. Le Yémen a engagé des milliers de membres des forces de sécurité dans une campagne contre Al Qaïda lancée dans trois provinces et les autorités ont arrêté cinq combattants présumés du groupe, selon une source. (Reuters/Ahmed Jadallah). Des milliers de soldats participent à ces opérations et cinq personnes soupçonnées d'appartenir à l'organisation islamiste ont été arrêtées, dit-on au sein des services de sécurité."La campagne se poursuit dans la capitale et dans les provinces de Chaboua et de Marib", a dit cette source. Une traque est aussi menée dans la province d'Abyan, dans le sud. Fermée depuis dimanche, la mission diplomatique américaine a rouvert ses portes au lendemain de la mort de deux activistes tués par l'armée gouvernementale. L'ambassade, une enceinte cernée de gros blocs de béton pour prévenir les attentats, a expliqué sa décision de fermeture temporaire par des informations crédibles "sur la possibilité d'attaques terroristes imminentes à Sanaa". "Les opérations antiterroristes menées avec succès par les forces gouvernementales yéménites, le 4 janvier, au nord de la capitale, ont dissipé une inquiétude spécifique et contribué à la reprise des activités de l'ambassade", ajoute la mission américaine dans un communiqué diffusé sur son site internet, saluant les efforts de Sanaa "pour éradiquer Al Qaïda". Le Yémen s'est hissé en tête des préoccupations de sécurité de Washington depuis qu'Al Qaïda dans la péninsule Arabique, émanation du réseau dirigé par Oussama ben Laden, a revendiqué la tentative d'attentat du 25 décembre contre le vol 253 de la Northwest Airlines entre Amsterdam et Detroit.

Aucun commentaire: