lundi 16 novembre 2009

Pourquoi TFM tarde à émettre selon Guirassy

En marge du vote du budget de son ministère de la Communication, le problème de l’attribution de la fréquence de la télévision de Youssou Ndour s’est invité dans les débats. Moustapha Guirassy a estimé qu’il est dangereux de vouloir personnaliser cette affaire. "Une assignation de fréquence a été faite en mars 2008 au groupe futurs médias qui est la première étape. Mais c’est seulement après la signature du cahier des charges que la télévision est autorisée à émettre. L’assignation portait sur une télévision thématique et culturelle, ensuite les dirigeants du groupe Futurs médias ont réintroduit une demande pour changer pour faire de l’information générale. Ils ont aussi demandé à diffuser par satellite alors que l’assignation portait sur l’hertzienne", a expliqué le ministre. Faisant allusion aux supputations relatives à la non attribution de cette fréquence, M. Guirassy ajoute : "Il se dit beaucoup de choses mais, je voudrai bien replacer la question dans son contexte. C’est une demande de fréquence. Vu les tous les problèmes qui secouent le secteur, les principaux acteurs ont demandé à l’Etat d’organiser le secteur. Lorsque dans ce contexte, nous recevons de nouvelles demandes d’attribution de fréquence, il est plus prudent de réorganiser le secteur avant d’attribuer de nouvelles fréquences’’ Selon le ministre, il serait dangereux de vouloir personnaliser le problème d’attribution de fréquence entre l’Etat et un citoyen, en l’occurrence Youssou Ndour, ou un groupe de presse. Le budget du ministère de la Communication a baissé de 10,47%. De 8,3 milliards, il passe à 7,4 milliards. NETTALI.NET-

Aucun commentaire: